Nagnouma CAMARA secrétaire archiviste au lycée Roi Hassane 2 « Battons-nous pour ce que nous aimons et pour ce que nous voulons »

0
429

Née et grandi dans la Capitale Guinéenne, Nagnouma Camara est une enseignante de profession. Scolarisée en 1988 à l’école publique Matam 1, la nouvelle écolière s’est vite engagée dans ses études pour un avenir radieux. Elle a étudié avec beaucoup de difficultés.

Déjà au lycée, elle a été confrontée à une maladie qui ne lui permettait pas de continuer ses études dans les écoles publiques. « J’ai eu une maladie d’œil. J’avais des problèmes de vision. Donc les écoles privées étaient une aubaine pour moi à cause de son faible effectif», dit-elle.

Courageuse et soucieuse de son devenir malgré son état de santé, l’ancienne élève du groupe scolaire la Providence s’est mariée après l’obtention de son bac en 2003. « Le mariage et ma maladie étaient un véritable problème pour ma réussite. Mais j’ai su quand même tenir. Bien que j’aie eu mon bac et mon concours en 2003, mais c’est en 2006 que j’aie commencé mes études universitaires. J’ai fait le département Biologie Géologie à l’Institut Supérieur des Sciences de l’Éducation de Guinée (ISSEG) », poursuit-elle.

Dans l’idée de partager ses connaissances, Nagnouma après ses études de licence a été mutée au lycée Roi Hassan 2 de Siguiri. « J’ai été envoyée dans ce lycée en 2011 en qualité de chargée de cours »,confirme t-elle tout en veillant à ses activités du service.

Concentrée sur les affaires administratives, l’archiviste retrace le chemin qui l’a menée à ce poste. « J’ai commencé à enseigner en 2011. Quelques années après, ma maladie a recommencé, ma vision se dégradait. Je me suis rendue à Conakry où les ophtalmologues après avoir visité mes yeux, m’ont délivré un certificat que j’ai présenté à mes supérieurs hiérarchiques. Finalement, j’ai été nommée secrétaire archiviste en 2015, poste que j’occupe jusqu’aujourd’hui par la grâce de Dieu ».          

Avec un regard mouvementé, la trésorière de l’ONG en malinké Sabati Guinée qui veut dire Guinée réussite compte intégrer la société civile pour aider ses concitoyens et les enfants.

Pour finir Nagnouma camara rappelle « J’ai été victime de plein de soucis. J’ai eu des problèmes sanitaires, j’ai divorcé et tant d’autres. Mais je me suis dit que ces facteurs ne doivent pas être les causes de mon échec. Je me suis toujours battue. Alors je demande à mes sœurs de ne jamais baisser les mains. Battons-nous pour ce que nous aimons et pour ce que nous voulons ».

Adama Ousmane KEITA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici