Aissatou, un modèle féminin de réussite

0
464

Âgée de 27 ans, Thierno Aissatou Diallo est la responsable de communication du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESRS). Ce travail fait d’elle première des chefs des services de communication des différents ministères guinéens en août 2017. Mais contre vents et marées, Aissatou souhaite continuer sa quête de l’excellece.

Passionnée de la communication depuis longtemps, elle est orientée à l’Institut Supérieur de l’Information et de la Communication (ISIC) de Kountia après son admission au baccalauréat en 2009 où elle va se spécialiser en communication d’entreprise. « J’ai fait 4 années d’études à l’ISIC. Arrivée en licence 3, je me suis spécialisée en communication d’entreprise », a-t-elle affirmé.

La carrière de Thierno Aissatou au sein de ce ministère commence à cette époque. Quand elle était en licence 3, elle consacrait 3 jours de cours à Kountia et 3 jours de stage au MESRS. « Du lundi au mercredi j’étais au ministère et du jeudi au samedi à Kountia », se souvient-elle. Petit à petit la jeune étudiante gagne de l’expérience en faisant de la pratique. C’est ainsi qu’elle propose une stratégie de communication au ministère qui a été beaucoup apprécié par Bailo Téliwel, le ministre de tutelle à l’époque.

Dans le souci d’approfondir ses connaissances en communication, Aissatou sollicite une bourse au niveau du département. Elle indique que la formation reçue à l’ISIC était solide mais le fait ne pas avoir fait des activités dans le cadre de la communication était un obstacle. « J’ai demandé une bourse, le ministère me l’a accordé et je suis allée à Dakar pour continuer à me former davantage », ajoute-elle.

Durant son séjour à Dakar la jeune communicante n’a pas baissé les bras. Dans la capitale sénégalaise, elle commence d’abord par faire un stage au sein d’un cabinet de conseil en communication et en management avant d’être embauchée par cette même structure. Elle a signé un autre contrat dans une agence spécialisée en média. Ce contrat a permis à Thierno d’acquérir d’autres expériences.

Après deux ans de formation en master à l’étranger, elle décide de rentrer en Guinée en 2017 pour mettre ses compétences au service du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique. Mais cette fois-ci, avec Abdoulaye Yero Baldé à la tête du département. « Je suis revenue pour continuer l’aventure mais avec un nouveau ministre qui m’a donné la chance d’être la responsable de communication », dit-elle.

Au visage gai et toujours souriante, Thierno Aissatou Diallo compte valoriser de plus l’image du ministère et augmenter sa notoriété par des solides stratégies de communication.

Fatoumata Ibrahima CAMARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici